• Askela était rentrée un peu plus tôt avec Sicko. Avec Sicko et Klaus plus exactement. Elle était ivre et eux mal attentionnés. Mais ça elle le voyait pas, elle les trouvait beaux, elle voulait passer du temps avec eux, du bon temps. Elle les amena chez elle. « Trop facile. » pensa alors Sicko. Askela était une proie tellement facile. Peut être même un peu trop, elle était moins attirée par elle que par une autre mais ceci n'était pas le cas de Klaus. Sa première proie, la toute première, il s'en souviendrait sans doute toute sa vie, sa vie qui allait durer une éternité.

    Elle vivait dans une grand maison familiale entourée d'herbes qui avaient jaunies au soleil. Elles étaient aussi beaucoup trop hautes. L'intérieur était silencieux, presque désert. Mais sa sœur et ses parents étaient tout de même là, ils dormaient. Elle les entraîna dans sa chambre. Elle avait une grande chambre au papier-peint défraîchi et au parquet abîmé. Son lit était immense, il paraissait d'autant plus grand qu'un épais couvre-lit pastel y était posé. Ses autres meubles étaient fait de bois, et la peinture était à peu près partout écaillée, certain d'entre-eux avait même des bosses ou des craquelures qui trahissaient leurs mauvais traitements.

     

    Klaus attendait dans le salon, il tournait en rond dans la petite pièce et attrapa un livre qui traînait par là. Il patienterai plus vite en lisant mais son excitation était à son comble.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :